Voiture électrique

Peut-on passer son permis de conduire en voiture électrique ?

Sans trop de détours, la réponse est oui : vous pouvez passer votre permis de conduire en voiture électrique. Toutefois, cette tendance présente des avantages et des inconvénients pour les apprentis. Pour l’auto-école, offrir ce type de service implique de nouveaux enjeux. Découvrez tous les détails sur le fait de passer son permis auto en voiture électrique.

Passer son permis de conduire en voiture électrique : points forts

Désormais, vous pouvez tout à fait apprendre à conduire en voiture électrique. Cela représente un gros avantage en début d’apprentissage. En effet, cette forme de conduite est idéale pour s’imprégner des gestes basiques et gagner en confiance. D’ailleurs, l’apprentissage est bien plus rapide. En délaissant la problématique des vitesses, vous avez juste à vous concentrer sur l’environnement.

Par ailleurs, vous avez à faire seulement 13 heures de conduite contre les 20 heures du permis B. Cela fait que le permis devient beaucoup moins cher à passer. Puis, une fois le permis en poche, les voitures électriques consomment moins de carburant. L’entretien d’un véhicule électrique est moins cher aussi. Cela allège tout aussi bien les frais de l’apprenti et de l’auto-école.

En outre, le formateur n’est plus secoué par des voitures qui calent face à la maladresse des apprentis. La conduite accompagnée devient beaucoup plus agréable.

Le défaut de passer le permis en véhicule électrique

Toutefois, passer le permis de conduire en voiture électrique présente un désavantage majeur. En effet, n’ayant pas appris avec une boîte de vitesses, vous ne décrochez que le BEA. Ce permis B est donc limité à un usage d’embrayage automatique. Votre droit de conduire exclut donc l’usage de voitures traditionnelles. Cela devient fâcheux lorsque vous devez emprunter ou louer un autre véhicule que le vôtre.

Plus avantageux pour certains candidats que pour d’autres

Malgré les limites d’usage, passer ce type de permis peut être intéressant pour certains candidats. Un grand nombre de candidats présentant un handicap moteur bénéficieront d’un permis de conduire en voiture électrique. Par ailleurs, des personnes âgées qui ont du mal à apprendre de nouvelles compétences pourront apprécier une tâche simplifiée. C’est aussi le cas des jeunes passant un permis en conduite accompagnée, lorsque les parents possèdent une voiture automatique.

Voiture électrique blanche branchée et en chargement

Après le permis de conduire en voiture électrique

Ensuite, il est possible de convertir le permis BEA en permis B. Pour cela, il faut suivre une formation complémentaire ainsi que 7 heures de conduite. Dans certaines écoles, vous pouvez suivre le code en ligne. Toutefois, il faut suivre cette conversion au bout de 6 mois.

En effet, vous pouvez passer votre permis de conduire en voiture électrique de plusieurs façons. Il est tout à fait envisageable de le passer en candidat libre. Toutefois, passer par une auto-école permet de bénéficier de l’expertise des formateurs. C’est une excellente option pour mettre toutes les chances de vos côtés.