La recharge de la voiture électrique


recharge de la voiture électrique

recharge voiture électrique

La charge normale

Les bornes particulières : Elles fournissent le courant du secteur au chargeur interne du véhicule à travers une simple prise 230 V 16 A dont la protection est assurée par un disjoncteur différentiel 30 mA. Toute prise domestique normalisée qui remplit ces conditions peut être utilisée. Les fabricants des bornes fournissent également des ensembles prêts à installer facilitant ainsi la mise en place des installations de recharge à l’intérieur et à l’extérieur. La puissance disponible sur une prise de 16 A permet une charge complète de véhicules tels que les VP et VU en 5 heures environ. Pour les deux roues, la puissance peut être limitée par des disjoncteurs ayant un calibre plus faible (4 A, 6 A, voire 10 A).

Les bornes sur voirie : Outre les caractéristiques précédentes, elles doivent respecter la charte esthétique de la ville. Elles doivent également résister aux intempéries et aux abus divers (impact de véhicules, malveillance…). Elles peuvent être équipées d’un système de contrôle d’accès, par carte ou par clef, permettant d’identifier l’utilisateur.

La charge rapide : Les bornes de charge rapide fournissent directement le courant continu à la batterie du véhicule. Elles comportent donc leur propre système de redressement électronique. Les informations nécessaires au contrôle du niveau de courant et de tension sont transmises par le véhicule vers le chargeur à travers le câble de charge.
Les bornes de charge rapide sont destinées à être exploitées dans des lieux surveillés pour des usages professionnels. Les modèles actuels ont une puissance de 35 kW permettant aux véhicules électriques
de retrouver une autonomie supplémentaire d’environ 30 km en 15 minutes. Ces installations permettent d’optimiser l’utilisation de flottes de véhicules électriques, limitant les temps d’immobilisation nécessaires à la recharge.

Les autres dispositifs de recharge

La charge des bus et autres poids lourds électriques : Ces véhicules nécessitent généralement une puissance de charge très supérieure et doivent s’alimenter à partir d’une borne spécifique. La puissance installée est choisie en fonction du véhicule. Elle est de l’ordre de 100 kVA pour une charge rapide et 30 kVA pour une charge de nuit. Certains de ces véhicules comportent leur propre système de charge interne recevant directement de la borne le courant du secteur (généralement triphasé 400 V). Les bus électriques de 50 places par exemple, sont généralement équipés d’un chargeur d’une puissance d’environ 70 kW. D’autres véhicules (les bennes à ordures par exemple) utilisent un chargeur séparé.

La recharge par échange de batteries : Afin de permettre une exploitation sans interruption de certains véhicules, comme les bus électriques de 20 places par exemple, leurs batteries sont assemblées en packs extractibles, échangeables en quelques minutes dans des stations qui rechargent et maintiennent en charge les packs qui y sont déposés.

La charge avec chargeur externe : Ce type de charge est plus particulièrement utilisé pour certains véhicules industriels comme les chariots de manutention.

L’Electricité : un carburant propre et peu coûteux. Un plein d’électricité coûte au km parcouru environ 5 à 7 fois moins cher qu’un plein de diesel ou de gaz.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *