Histoire de la voiture électrique


histoire voiture électrique

histoire voiture électrique

Vers 1911, des taxis électriques ont circulé à Paris et à Londres. Ils sont réapparus à Paris, lors de la seconde guerre mondiale avec le Véhicule Léger de Ville à trois roues de Peugeot.
Les débuts aux États-Unis

Lors de la 1 ère course américaine de véhicules motorisés en 1896, les 2 voitures électriques engagées emportent les 2 premières places. 38% des 4200 voitures existant aux Etats-Unis en 1890 étaient électriques (contre 40% à la vapeur et 20% à essence).

En 1912 on ne comptait pas moins de 34 000 véhicules électriques immatriculés aux Etats-Unis, et construits par plusieurs dizaines de constructeurs.

Le renouveau de la voiture électrique

A partir de 1960, on assiste à un retour du véhicule électrique aux Etats-Unis avec la naissance du mouvement écologiste, tandis qu’en France, EDF teste entre 1962 et 1975, une centaine de véhicules légers.
Après les chocs pétroliers des années 70 les « majors » automobiles développent quelques modèles électriques. En 1983, une dizaine de Renault Master sont testées à Châtellerault. Dans les années 90, Peugeot, Citroën et Renault vont proposer des véhicules électriques aux entreprises et aux collectivités.

La voiture électrique…aujourd’hui

Aujourd’hui, les voitures électriques sont, dans leur majorité, utilisée par les collectivités, administrations publiques et les entreprises. En France, La Poste arrive en première en termes de possession et d’utilisation des voitures électriques. Ce choix est principalement motivé par la volonté de réduire le coût de la consommation des véhicules. En effet, l’utilisation intensive des véhicules pour la distribution du courrier a pour conséquence directe de doubler la consommation de carburant (par rapport à une utilisation normale).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *